La "Coupe de France Jeunes", c'est deux matches dans la journée... Par habitude (et expérience), il est souvent convenu qu'il suffit de remporter une rencontre pour "passer" au tour suivant...

DES HAUTS ET DES BAS !!

Partie disputer cette journée à Draguigan Volley  sans pouvoir aligner dans le "6" son joueur le plus expérimenté blessé, Stéphanie Derouault savait la partie loin d'être gagnée...

Avec une équipe composée de nombreux "première année" peu habitués au 6x6, les Cagnois débutaient la journée par un premier set contre Draguignan "catastrophique" pour reprendre les mots de la coach. 

Au second nos "M15" reprenaient " temporairement" leurs esprits pour mener 10/18... mais comme le volley est un sport de "dingues" ou il est impossible de préserver le score... les cagnois par crainte de voir fondre leur avance...voyaient fondre leur avance... pour s'incliner 2/0.

Compte tenu de ce qui précède, la "qualif" passait par une victoire contre Volley Pradetan Gardeen... 

Déroulé du match ressemblant au premier mais en y rajoutant une bonne pincée de cruauté... et de regrets...

Premier set perdu, mais de peu 25/27... le second voit les cagnois mener 12/0... pour gagner 25/13... 

On se dit alors que la confiance est du bon coté et que si le tie-break est joué de la même façon...  Le problème dans tout ça, c'est le "SI"...

"Se faire éliminer alors qu'il y avait la place c'est rageant" disait la coach dimanche soir... on doit y voir énormément de regrets mais aussi se dire qu'avec "un peu plus de bouteille" ce groupe qui a une marge de progression très intéressante n'est qu'au début de son parcours.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.